Le groupe Investisseurs & Partenaires démarre I&P Accélération Technologies, un programme d’accélération dédié aux startups digitales africaines prometteuses.
Le programme est l’une des six initiatives financées par l’Agence Française de Développement (AFD), qui mobilise,dans le cadre de Digital Africa, 15 millions d’euros pour faire émerger et financer les startups numériques en Afrique.
I&P Accélération Technologies : enjeux, objectifs et mise en œuvre

Le programme I&P Accélération Technologies entend contribuer à l’émergence des premières startups digitales africaines dans les pays où les solutions de financement sont encore rares.

Le programme permettra d’accompagner une dizaine d’entrepreneurs, leur donnant accès à un financement et des compétences adaptées
• Mise en oeuvre

I&P Accélération Technologies apportera aux entreprises sélectionnées des capitaux pour des montants compris entre 20 000 et 300 000 euros.Ce financement, qui sera souvent le premier financement « professionnel» pour ces entreprises, leur permettra de passer le cap de la preuve de concept et poursuivre leur croissance.
Les startups financées bénéficieront par ailleurs d’un renforcement de compétences par un appui en assistance technique externe (prestataires externes, consultants, experts…). Cet appui en compétences concernera aussi bien des problématiques spécifiquement technologiques (développement de plateforme par exemple) que des problématiques typiques auxquelles sont confrontées les jeunes entreprises (renforcement comptable, marketing, formation des équipes,etc.)
• Contexte : pourquoi s’intéresser au digital ?

Investisseurs & Partenaires finance et accompagne les petites et moyennes entreprises africaines depuis 2002 et a constaté très nettement que les entrepreneurs africains ont pris le tournant du digital depuis quelques années. Ces startups sont le lieu d’innovations techniques et d’usage propres aux situations africaines et ont un grand potentiel d’impact.
Elles nécessitent cependant des outils de financement et d’accompagnement spécifiques, rendus possibles par des 
programmes comme I&P Accélération Technologies :
• Elles présentent un niveau de risque largement supérieur à leurs homologues des secteurs « conventionnels», leur smodèles économiques étant souvent innovants.
• Elles visent un passage à l’échelle rapide et importante (grand nombre d’utilisateurs du service).
• De fait, elles sont confrontées très tôt dans leur cycle de développement à des besoins de capitaux plus importants que ceux des sociétés classiques

Show CommentsClose Comments

Leave a comment