Editorial publié dans le magazine « Entrepreneur Corner » du mois de Mars 2019
Par Nouss Bih, Responsable d’Investissement pour la Cote d’Ivoire, Investisseurs & Partenaires

Mieux vivre sa santé en Cote d’Ivoire

L’accès à des soins de santé de qualité demeure l’un des obstacles les plus importants auxquels fait face la Côte d’Ivoire dans sa quête de développement. Des progrès importants ont été réalisés ces dernières années. Le budget de l’État dédié aux dépenses de santé entre 2012 et 2015 a crû de près de 50% en volume, porté par la forte croissance qu’a connue le pays. Le taux de mortalité infantile a connu une amélioration, en passant de 41.7 à 34.6 décès pour 1000 naissances de 2005 à 2015. Malgré ces avancées, l’état de santé des populations reste une préoccupation. L’espérance de vie est passée de 52,1 ans en 2006 à seulement 53,5 ans en 2016, derrière les voisins maliens et burkinabés. De même, la Côte d’Ivoire consacre uniquement 5,72 % en moyenne du budget général de l’État au secteur de la santé, ce qui reste encore insuffisant face à l’ampleur des besoins.

Deux domaines doivent faire l’objet d’une attention particulière afin d’atteindre des objectifs ambitieux en matière de santé publique. Il s’agit d’une part, de l’amélioration de l’accès des populations à des médicaments de qualité, notamment à travers le soutien d’une production locale ; et d’autre part, du soutien à l’établissement ou au renforcement d’infrastructures de santé apportant des soins essentiels ou non suffisamment couverts. Sur ces deux plans, le secteur privé a un rôle important à jouer, dans sa capacité à mobiliser des financements pour des projets qui présentent souvent des besoins capitalistiques importants.

En Côte d’Ivoire comme dans la sous-région, 90% des besoins en médicaments sont pourvus par des importations. Pourtant, la dépendance aux importations comporte de nombreux inconvénients, entre autres leur coût élevé, lié aux frais de transport; les longs délais de livraison des commandes internationales qui ont un impact négatif sur la disponibilité, ainsi que les risques de contrefaçon. Par ailleurs, pour certains types de médicaments à faible complexité de conception et de fabrication (tels que les génériques ou les médicaments sous forme liquide) ou dont les coûts de transport et de stockage et de transport sont élevés, la production locale trouve tout son sens et des capacités qui méritent d’être encouragées existent. C’est par exemple le cas de Pharmivoire Nouvelle, pionnière dans la production de solutés de perfusion en Côte d’Ivoire. Grâce à l’atout de sa proximité et de la disponibilité des stocks, elle répond au besoin des centres de santé d’avoir en permanence un médicament considéré comme essentiel. Pharmivoire Nouvelle a bénéficié du financement et de l’accompagnement d’I&P ainsi que d’autres bailleurs, pour l’augmentation de sa capacité de production devant lui permettre d’approvisionner le marché ivoirien et celui des pays voisins.

L’établissement ou l’expansion de centres de santé privé est un autre domaine pour lequel l’amélioration de l’accès au financement est un levier important pour une meilleure qualité de soins. La Côte d’Ivoire dispose d’environ 2000 établissements de santé privés, dont un certain nombre propose des services en matière de santé maternelle et infantile. La couverture médicale reste néanmoins insuffisante, et différentes spécialités encore peu accessibles, tels que l’assistance médicale à la procréation et les soins néonataux. C’est le défi que relève au quotidien la clinique Procrea. Spécialiste du traitement de la fertilité et de la procréation médicalement assistée, elle s’est engagée dans un projet de nouvelle clinique dédiée à la santé de la mère et de l’enfant et se distinguant par une prise en charge de qualité sur des types de prestation requérant une forte expertise. Procrea a récemment été accompagnée sur ce projet d’expansion par I&P, qui confirme ainsi son engagement pour le soutien à des entrepreneurs menant des projets à fort impact.

Cette édition d’Entrepreneur Corner cherche ainsi à mettre en lumière les besoins et défis du secteur de la santé en Côte d’Ivoire, avec notamment une étude approfondie que nous rendons disponible.

En espérant qu’elle inspire des leviers d’action et des réflexions pour apporter de nouvelles pierres à l’édifice, nous vous en souhaitons une excellente lecture.

Show CommentsClose Comments

Leave a comment